CUISINER SANS GLUTEN

CUISINER SANS GLUTEN

 

Au départ, cuisiner sans gluten, c’est un peu comme… je ne sais pas. Si: comme si vous deviez tout réapprendre dès le début !! Il faut tout oublier ou presque de ce que vous saviez jusqu’à ce jour.

Et surtout, il va falloir changer d’automatisme. Au début, vous allez penser sans arrêt à TOUT ce que vous ne pouvez plus manger… Il va falloir se concentrer sur tout ce que vous pouvez ENCORE manger. Mais surtout sur tout ce que vous avez à découvrir… Ouvrez vos horizons, vos possibilités et lancez-vous.


Il faut tester de nouvelles recettes, goûter de nouveaux aliments et les faire partager à vos proches pour leur montrer que la vie sans gluten peut être une vie heureuse et variée.

En réalité, au lieu de voir ce changement d’alimentation comme une épreuve, je vous suggère de le voir comme un merveilleux défi à relever. Vous en êtes capable. En plus, tous ces changements vont vous permettre de ne pas vous endormir sur vos habitudes mais au contraire de vous réveiller et de changer, d’évoluer. Et donc de rajeunir: car changer ses habitudes, les remettre en question aide à rester vif et jeune d’esprit !!

Comme pour tout changement,  il va falloir faire des efforts, avoir un peu peur, parfois vouloir renoncer: mais ne vous laissez pas abattre: manger sans gluten et dans la joie est possible…

Je vous conseille de vider vos placards des aliments que vous ne pouvez plus manger à commencer par la farine de blé. Et d’acheter de nouvelles farines !! De riz, de maïs, de seigle…

Pour vous y retrouver, je vous conseille cet article sur les différentes farines sans gluten: il est simple mais les informations essentielles y figurent. Quoi qu’il en soit, en dehors de ce que vous pourrez lire, il faudra faire quelques essais chez vous pour voir quelles farines vous plaisent le plus au niveau du goût, de la texture. Il faut essayer, se tromper, et recommencer !! Mais le “jeu” en vaut la chandelle. Des gâteaux sympas, des tartes à tomber par terre, des gratins qui en jettent… Et si, comme moi vous cuisinez pour des enfants, vous serez encore plus récompensé(e) de vos efforts !!

La majorité des personnes qui ne tolèrent pas le gluten sont aussi intolérantes au lactose.
Sur ce site, je vous propose certaines recettes qui contiennent du lactose mais elles sont toutes adaptables avec du lait de soja, de riz, du lait sans lactose. Là aussi il faut apprendre à les goûter, les cuisiner. Il faut aussi envisager la rencontre avec une nutritionniste pour être certain de ne pas avoir de carence et de se nourrir correctement.

Mais venons-en au plus gai: vous pouvez encore manger tous les fruits et les légumes que vous voulez. Mais aussi du riz, du maïs, de la polenta, des pommes de terre, de la viande, du poisson, des graines, du quinoa, du millet, des noix, des épices… Il ne faut plus penser à “avant” mais plutôt à “maintenant” ou “après”.
Et positiver. Il faut apprendre à mieux vous connaître, à savoir ce que vous aimez vraiment et à vous faire plaisir le plus souvent possible. Il ne faut pas subir votre régime mais vous en emparer et vivre avec le mieux possible.

Au fil des mois, je vais essayer de vos proposer un maximum d’articles avec des recettes simples à réaliser au quotidien pour vous aider à mon niveau à débuter ou continuer une alimentation sans gluten.
Le tout dans la joie et la bonne humeur.

Prochainement sur ce site et en complément de cet article:

  • Faire ses courses sans gluten !!

  • Mon placard sans gluten

Commentaires ( 2 )

  1. ReplyClaudia Rizet-Blancher
    Bonjour. Déclarée coeliaque en 2004 après des années à chercher ce que j'avais, passer au sans gluten m'a fait passer à la paranoïa ;-) tout était compliqué car chaque gramme de gluten ingurgité me clouait à nouveau au lit. J'ai donc suivi un régime strict sans gluten sans lactose sans produit industrialisé sans soja. Du coup cela était tellement compliqué à gérer que toute la famille a suivi le même régime. Ce fut très bénéfique. Aujourd'hui nous avons redécouvert la cuisine maison. Plus de produits industriels. Que du frais et bio dès que nous pouvons. Notre consommation dans tous les domaines également à changer. Nous sommes revenus à des valeurs simples, celles de nos grands parents. Je ne suis plus coeliaque. Contrairement à la France d'autres pays ont prouvé qu'avec un régime adapté, une bonne hygiène de vie, il était possible de reconstituer la paroi intestinale. Plus de 10 ans après il m'arrive même de manger du gluten sans que cela ne soit préjudiciable à ma santé. Alors courage et vous verrez que cette aventure va vous ouvrir des horizons encore insoupçonnés. Bien à vous. Claudia
    • ReplyLaurence Van Accoleyen
      Un grand merci Claudia pour ce très beau témoignage. Chez nous aussi, sauf fêtes exceptionnelles nous sommes revenus à une cuisine faite maison simple et saine. Et tout le monde en tire des bénéfices. Bonne journée à vous.

Poster une réponse

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces tags html:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>